Historique-loup

Une première meute nous arrive du Gard en 2006.

Ces loups, des hybrides, avaient été placés dans un refuge qui ne disposait pas des autorisations nécessaires. Bien que très bien entretenu, les conditions de vie des animaux n’étaient pas idéales du fait des fortes chaleurs l’été.
Le dossier, monté en partenariat avec le refuge du Gard, la direction des services vétérinaires, les préfectures du Gard et des Côtes d’Armor, a pu aboutir en juin 2006.
Les quatre loups du Gard ont été les premiers pensionnaires du refuge de Coat Fur.
Cet accueil de loups avait fait d’ailleurs grand bruit en Centre Bretagne à l’époque : opposition des riverains, des chasseurs, pétitions…
C’est la ténacité des fondateurs, leurs compétences qui ont conduit à cet aboutissement. Dans la foulée et afin de mieux faire connaître le loup en Bretagne, l’association organisait deux « porte-ouverte » auxquelles ont participé pas moins de 1.500 personnes.
Preuve s’il en est que le loup interroge..!

Tous ces animaux sont aujourd’hui décédés (vieillesse et une maladie).

Trois loups de chez un particulier en 2008.

Germain Fourneron était un passionné de loups et en possédait plusieurs. Suite à son décès, la Fondation Brigitte Bardot a cherché un nouveau refuge pour ses trois derniers loups, tous âgés.
Ils ont vécu leur fin de vie à Coat Fur.

Une jeune louve âgée de deux ans en 2009.

Cette louve provient du zoo de Bouy à Ambert (63).

Acquise, peu après sa naissance, par un animalier pour des spectacles, Katchina s’est avérée bien trop « peureuse » pour affronter le public.
Son propriétaire a donc souhaité s’en séparer pour lui garantir de bonnes conditions de vie et a demandé un placement au refuge. Katchina a mis beaucoup de temps à retrouver un bien-être.
C’est chose faite dorénavant.

Des daims fin 2011.

La Fondation Brigitte Bardot a fait appel à l’association pour un accueil de daims : 20 animaux au total.
Ce lourd dossier a amené l’association à construire un enclos et un bâtiment d’entretien.
Ces daims proviennent d’un terrain militaire de l’Est de la France.

Avril 2012:

Accueil de six daims en partenariat avec la Fondation Brigitte Bardot.

Septembre 2012:

Accueil de deux loups.
Avec l’arrivée de ces canidés, de nouveaux aménagements ont été nécessaires : création d’un enclos de 3.000 m² et agrandissement d’un enclos existant.
Ces travaux ont été financés par la Fondation Brigitte Bardot et les travaux ont été réalisés par l’association.

Octobre 2012:

Accueil d’un loup et placement d’un animal isolé au sein du parc Alpha du Mercantour.

Janvier 2013:

Placement de 5 daims d’un particulier qui se régularise avec la législation du département de la Mayenne.