Archives

Affiche - Fouée de la St Jean 2016

Affiche Repas des Loups 2016

Le loup, ce mal-aimé, a son refuge en Bretagne

Diffusé le 31 mai 2016 sur France 3 Bretagne – Bretagne Matin


La saison 2016

Vacances de Pâques du 16 avril au 1er mai

de 14h à 18h / fermé le lundi et mardi

Mai – juin – Septembre

samedis et dimanches de 14h à 18h

Juillet – Août

du mercredi au dimanche de 14h à 18h

Buvette, jeux, documentation à disposition.

encart pub

Tarif adulte: 8€ / Tarif -16 ans : 4€

Gratuit pour les moins de 5 ans

Groupe (à partir de 10 personnes) hors saison et sur réservation : 40€

(4€ par personne supplémentaire)

Paiement en espèces ou chèque uniquement.


Le refuge de Coat- Fur vous souhaite une bonne et heureuse année 2016.

Tout d’abord, bienvenue aux nouveaux membres et parrains, vous êtes bien nombreux cette année à nous rejoindre et nous en sommes honorés. Le soutien des « nouveaux » et « fidèles » de Lupi-les loups de Coat Fur est capital. A double titre, il nous permet de poursuivre notre action de protection et de faire connaître un animal qui reste encore un mal-aimé, en témoigne sa situation en France.

Le refuge vous remercie ainsi de votre confiance.

La fin de l’année est pour nous l’occasion de dresser un bilan de la dernière saison et des mouvements au sein du refuge.

Durant l’année 2015, le refuge a accueilli plus de 4.000 personnes en provenance de toute la région Bretagne mais aussi du reste de la France. Une fréquentation, en hausse, et qui reste encore à améliorer compte tenu de nos projets notamment en termes de salariat. Le refuge à, lui aussi, bénéficié de l’assèchement du lac de Guerlédan mais également d’une communication plus large (article dans Le Télégramme et effet bénéfique des réseaux sociaux).

Le refuge accueille actuellement un total de 18 loups, l’effectif maximal.

Fait marquant de l’année, la structure a accueilli Sélène une louve européenne âgée de 3 ans et ses 7 louveteaux âgés d’un mois et demi. Ils ont été placé à Coat Fur suite à une décision de justice après intervention de la BMI (brigade/mobile/d’intervention, branche de l’ONCFS) et de la Fondation Brigitte Bardot. Accueillis dans un premier temps dans un enclos de 1.800 m², les louveteaux grandissent très vite et le refuge a pour projet la construction d’un nouvel enclos qui permettra aux louveteaux et à leur mère de vivre dans de très bonnes conditions. Ce nouvel enclos de 6.000 m² est financé par la Fondation Brigitte Bardot. Les travaux ont débuté en septembre dernier. Divers aménagements sont prévus : tanière, bassin, promontoire…

Un décès de loup est à déplorer cette année, celui de Bihac, loup européen âgé de 10 ans. Une mort naturelle. Les autres pensionnaires se portent bien et le doyen des loups, Orca, un loup arctique a fêté ses 15 ans en 2015.

Le refuge compte également un parc de 27 daims. Un agrandissement de leur enclos a été programmé en 2015 et les travaux ont été terminés en septembre. En plus des trois hectares existants, deux hectares supplémentaires ont été aménagés pour un plus grand confort. Il comprend un couvert forestier, une zone humide et un point d’eau naturel. Les 27 daims disposent désormais d’un vaste parc de 5 hectares.

Un vieux daim est décédé en 2015.

Nous pensions en 2006, lors de l’ouverture du refuge, que notre structure accueillerait les derniers loups détenus par des particuliers en France, voire rendrait service à quelques parcs animaliers en recherche d’un placement suite à un problème de surpopulation. Nous nous trompions. On constate, en France, de nombreuses détentions illégales de loups ou hybrides chez des particuliers.. Certains acquéreurs sont parfaitement conscients d’être dans l’illégalité, d’autres sont dupés. Une situation inquiétante dans la mesure où il existe peu de lieux pour accueillir ces animaux (qui souffrent parfois de problèmes comportementaux).

C’est dire ici, toute l’importance d’un refuge comme le nôtre, dédié à la protection du loup.

Pour finir, le refuge des loups de Coat Fur tient à remercier tout particulièrement les intervenants (jeunes et encadrants) de l’IME de Carhaix qui chaque année accomplissent un formidable « boulot » à Coat Fur : entretien, débroussaillage, aménagements… Ce coup de main nous est indispensable.

Bonne année 2016 à tous !

Les grands carnivores jouent un rôle important sur le biotope qu’ils occupent et leur nature sauvage doit être respectée afin de garantir l’équilibre d’un écosystème de plus en plus fragilisé par l’intervention humaine.